Le projet pastoral

Trois périodes :

 Le temps des défricheurs

Création de la Mission Saint Joseph de Tokombéré en 1959, par l'Abbé Simon Mpecké, "Baba Simon", prêtre de Douala.

Il parcourt les montagnes et la plaine, rencontre les différents groupes, est accueilli par les Grands Prêtres de la montagne, découvre et apprécie les coutumes et les croyances des populations de la montagne, qu'on appelle les Kirdis.

C'est le début d'un long cheminement.

"La Parole de Dieu, apportée par Jésus, peut-elle nous éclairer dans la vie quotidienne, pour redonner à l'Homme sa dignité, réveiller en lui conscience et liberté", lui permettre en partant de ses traditions de retrouver sa créativité pour aujourd'hui ?

"L'Homme en tout et pour tout est premier."

Baba Simon gagne l'estime de chacun, et la confiance des Grands Prêtres qui le reçoivent comme Homme de Dieu, et établissent avec lui des liens très profonds et durables.

 Le temps des formateurs

Après la mort de Baba Simon, le 13 août 1975, le cheminement se poursuit entre les Héritiers, autour de Christian Aurenche, et les Anciens et Grands Prêtres, pour une connaissance et reconnaissance mutuelle. Chacun assiste aux cérémonies de l'autre et, le jour de Noël, les Grands Prêtres, après la messe, boivent avec leurs frères chrétiens, deux à deux, à la même calebasse, la bière de mil, vin de Dieu.

Les Jeunes sont encouragés par les Anciens à continuer l'écoute de la Parole de Dieu. Là, déjà, se manifeste la solidarité entre Jeunes et Anciens, et se cherche le passage d'une ancienne tradition à la nouveauté de l'Évangile.

C'est une période de formation intense et de réflexion, de créativité et d'inculturation : tous les semaines, le samedi matin, comme du temps de Baba Simon, une cinquantaine de catéchistes, avec les membres de l'Équipe Apostolique, travaillent la lecture de l'Évangile, l'annonce de la Bonne Nouvelle aux communautés chrétiennes, préparent la prière du dimanche, et participent à l'organisation de la vie chrétienne. Des sessions (en 1999 sur les Actes des Apôtres) les rassemblent, avec d'autres serviteurs de la Parole des régions avoisinnantes, pour aller plus loin.

"Que nous apporte la Bonne Nouvelle pour devenir des Hommes responsables ?"

 Le temps des accompagnateurs

Les catéchistes jouent un rôle capital dans et pour les communautés.

Conseillers, témoins, éducateurs, paroles de référence, ils regroupent les Communautés à l'appel de la Parole de Dieu, président à la prière, rassemblent les Jeunes et les Anciens, accompagnent ceux qui en ont besoin, et s'adressent à tous les hommes de bonne volonté, quelle que soit leur religion, pour les aider à vivre mieux et à grandir. Ils sont présents sur tous les lieux de promotion humaine, Serviteurs de la Parole, et mémoires du village.

Dans leurs communautés, ils annoncent la Bonne Nouvelle ("Nous sommes tous Frères, car nous sommes Fils de Dieu"), et témoignent par leur vie de la force de ce message

Ils sont aussi "prophètes" de ce temps, révélant que Dieu est présent, par sa Parole, dans la vie d'aujourd'hui, qui devient plus fraternelle et solidaire.

 Avec l'Équipe Apostolique, ils participent aux orientations pastorales de la Paroisse. En 1998, le thème de l'année fut pour tous : "Où est ton frère ?" En 1999, "Travaillez pour la nourriture qui ne se perd pas" (Jean 6, 27). en 2000, "Je suis venu pour que l'homme ait la vie en abondance" (Jean 10,10)

Ensemble, tous préparent et animent les grandes célébrations, participent à la formation des catéchumènes, à la préparation du mariage, suivent et rassemblent les couples, animent les réunions de quartier.

 La Paroisse Saint Joseph de Tokombéré est une Communauté ouverte et vivante.

Dans le Projet de Promotion Humaine de Tokombéré, la Paroisse est comme "le levain dans la pâte qui donne du goût à la boule de mil".

Équipe Apostolique et Catéchistes témoignent d'abord de la Parole de Jésus comme révélation de ce qu'est l'Homme, et de ce qu'est son chemin de devenir. Par sa Parole sur son Père, par sa vie et sa mort, par sa résurrection, Jésus dit ce chemin d'avenir à l'homme, à tous les hommes, de tous les temps, de tous les lieux, de toutes conditions religieuses. Nous en sommes les Témoins. Les communautés chrétiennes, engagées par le Baptême et les autres sacrements, se retrouvent autour de l'Eucharistie.

Tous, baptisés, nombreux catéchumènes, amis de l'Évangile, sont engagés dans un même projet.

Dans les Aumôneries de Lycées, avec les Jeunes du primaire, au Foyer des Jeunes de Tokombéré, dans les Mini-foyers, au cours du rassemblement annuel des Jeunes en août, la Pastorale auprès des Jeunes est active. Tous y sont engagés.

L'Équipe Apostolique qui encadre le Projet, animée par Christian Aurenche est composée d'une vingtaine de personnes, camerounaises et étrangères, prêtres, religieuses et laïcs.

Les Chrétiens de Tokombéré témoignent qu'avec les croyants de la religion traditionnelle, avec les musulmans, avec toutes les ethnies, ils sont engagés dans la promotion de l'homme.